Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par zordar
Publié dans : #Nos amis les orques.
orc-3.jpg

KERMESSE CHEZ LES ORQUES
 
Tous les ans une ancienne tradition veut que chez les orques on organise une grande kermesse. Il y a foule et on s’amuse vraiment beaucoup. Comme dans toutes les kermesses on trouve un certain nombre de buvettes avec boissons et saucisses au rat à volonté , mais aussi des stands avec des jeux terribles !  

 -Le chamboule têtes ou l’ on doit dégommer une pile de têtes (humaines, naines ,elfes en général) on gagne de délicieux cornets d’yeux frits.  
-La pêche à la main. Dans une grande bassine flottent des mains coupées que l’on doit attraper avec une canne à pêche ! Pas facile comme jeu.  
-La grande roue de l’ infortune. Les orques montent dans les nacelles de la grande roue (dix mètres de haut au minimum). On fait tourner celle-ci à toute allure. On l’arrête au hasard et ceux qui sont dans la nacelles la plus haute sont flanqués par dessus bord et s ‘écrasent au pied de la roue sous les applaudissements de la foule déchaînée.
 -Les chevaux tamponneurs est l’attraction la plus populaire. Chaque orque enfourche un cheval et à l’intérieur de l’enclos doit aller percuter les autres en essayant de les faire chuter. Tous les coups sont permis , coup de pied , de poing,  de tête , fourchettes dans les yeux... « on s’amuse on rigole  » comme le répète le responsable du jeu.  
-La porte piégée , le concurrent doit ouvrir la dite porte en évitant de prendre un jet d’acide ou un énorme flamme dans la figure. Tordant .
 -La pignata géante. Le but du jeu est de , les yeux bandés et une massue à la main, taper dans les coucougnettes d’un géant qui se tient au dessus du concurrent. Bien sûr le géant n’est pas volontaire., il est prisonnier mais le plus souvent, il parvient à se détacher et là, c’est le carnage !
Comme vous voyez, on sait s’amuser chez les orques.   Ceci dit, je ne vous conseille pas trop d’ essayer d’y participer, vous risqueriez de finir empalés en décoration à l’entrée de la fête . Ils ont le sens du détail ces sacrés orques. C'est leur touche artistique.

Commenter cet article

alex et mag 07/01/2006 12:25

ça a l'air pourtant plus drôle que la kermesse à Ratarieu-La-Fouillouse... ça me réconcilierait peut être avec le genre...

systool 05/01/2006 13:34

Oui ce serait dommage...A+SysTooL

Syven 04/01/2006 21:21

J'a-d-o-r-e la roue de l'infortune! Je ne raterai ça pour rien au monde!
ps: mes conseils sur les révisions de textes s'appliquent aux textes qu'on envoie à des éditeurs, qui sont très très exigeants! Moi j'adore te lire ! Ton humour est une bouffée d'oxygène quotidienne ! Je passe tous les jours!

Treize 04/01/2006 17:17

Comme qoui meme les orques ont le sens de le fete, j'aurais pas cru mais il est vrai que je n'ai jamais posé la question à ceux que j'ai croisés dans ma carriere.
sacré orques, ils savent encore rire des choses simples eux.

Sieglind la dragonne 04/01/2006 14:24

Très festifs, mine de rien ces orques! Ils ont l'esprit du détail qui tue (au sens propre), ça se perd ça... les gens deviennent trop timorés, rien qu'à l'idée qu'ils vont froisser leur costar, ça les calme alors s'envoyer en l'air (au sens propre) et atterrir en vrac, ça les calme! On n'est plus joueur de nos jours - soupirs nostalgiques - Ah, le bon temps des méchouis dragoniens où chaque invité doit d'abord attraper sa pièce de viande avant de se la rôtir empalée sur une griffe! Tout fout le camp! Pfff!Bonne journée.

Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog