Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par zordar
Publié dans : #Zordar à l'aventure

 

 

Le ptigah souffle , son visage se crispe sous l’effort et enfin la bouche d’égout se soulève.

   -Vous ne vous casseriez pas à m’aider non ? demande-t-il à ses trois compagnons. Il ne peut voir leur visages à cause des cagoules mais il devine leurs expressions irritées.

Devant le silence pesant , il décide de se débrouiller seul. Il déplace en soufflant la plaque de fonte et se faufile dans le trou. Sa voix résonne lorsqu’il demande.

   -Foutreplanche , vous me suivez oui ou merde ?

Les trois autres descendent à leur tour dans le cloaque de Bélianthe.

Une fois en bas , ils ôtent tous leurs cagoules. Le grand costaud s ‘exclame :

  -Ouf, j’ai cru étouffer là-dessous ! Ca fait du bien de respirer un grand coup.

   -Tu sais , Ambrosius, remarque un jeune homme aux cheveux blancs en épis , vu l’odeur ambiante , on ferait peut être mieux de les garder ces cagoules.

   -C’est ça , dit le troisième , pour se casser la gueule dans l’eau ? Non merci ! Je ne sais pas qui a fait les trous mais ils ne sont pas en face des yeux , j’y voyais que dalle !

   -Hum…ben…c’est moi qui a fait les trous , répond le ptogah l’air confus. Désolé Zordar.

Le guerrier lache, les dents serrées :

   -Hé bien , décidément ce n’est pas ton jour mon pauvre Tyrion.

   Le ptigah qui n’est pas télépathe sait qu’ à la fin de sa phrase Zordar pensait à, « pauvre naze » ! C’est vrai que s’ils sont là , dans les égouts, en fuite , en pleine nuit c’est à cause de lui.

Le reste du trajet jusqu'à l’Esquif personne ne s’adresse la parole. Tyrion  préfère ça , pourtant, il sent qu’une fois arrivés ça va être sa fête.

  Pendant que les fuyards parcourent les égouts , une patrouille du guet s’approche d’un chariot baché qui est arrêté en plein milieu de la rue du palais. Les soldats sont intrigués parce qu’apparemment le chariot est plein de marchandises mais  il n’y a personne dedans pour surveiller.

Pour la deuxième fois de la soirée , le hobbit soulève une plaque d’égout , et pour la deuxième fois de la soirée les autres le laissent se dépétrer tout seul..

   -C’est bon les gars , l’Esquif est à cinquante mètres.

   -Heureusement pour tes fesses , grogne Zordar.


Le capitaine du guet à retiré une caisse du chariot abandonné et commence à l’ouvrir avec un pied-de-biche.


 Comme Tyrion le redoutait , à peine la porte de l’esquif refermée Mikhalar se lache :

   -Du tout cuit , les mecs ! On pique le chariot et en cinq minutes on est rentrés ! Tu pensais faire enrager  cet escroc de Brucsel en lui piquant une livraison mais conclusion, si quelqu’un apprend ce qui s’est passé on va passer pour des branquignols ! Je ne sais pas d'ou vient la réputation des ptigahs malins mais elle est bien faisandée !

   -Des objets magiques à foison , un plein chariot , tu parles, renchéri Ambrosius. Encore heureux qu’on a tué personne !

   - Un super tuyau de première bourre que je vous dis , enrage Zordar. Et si un jour Lipposucia l’apprend, elle va me faire vivre un enfer !

Tyrion , la tête basse,  pense aux quantités de tord-boyau qu'il va lui falloir pour oublier cette soirée..

 

 Le bois craque, dévoilant des rangées de flacons. Le capitaine en prend un et lit sur l’étiquette : « CLISH - Potion de soin contre la constipation ».

Commenter cet article

Adûnä Faël 31/08/2011 15:26



Et je dis, oh la vache il y tellement de boutons par ici qu'on ne sait plus si on va cliquer sur le bon champignon ! Quoiqu'il en soit vive Tyrion !!!



Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog