Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #De drôles de zygotos


   Il y avait pas mal de frou-frous, de crinolines et le dentelles au mètre carré. On ne sait pour quelle raison (à part celle d'épater les voisines) les femmes présentes à la réunion avaient mis leurs plus beaux atours. Ce petit événement se répétait deux ou trois fois par ans selon l'humeur de l'organisatrice.

   Mme Plumet, la couturière était venue, ainsi que nombre de commerçantes du quartier des temples. Comme d'habitude la grande Girta, patronne de l'auberge des Lisses se faisait remarquer en parlant haut et fort. Toutefois, elle dut en rabattre quand, à la surprise générale, une duchesse elfe, fit son entrée dans la salle de banquet (Prêtée par l'Association des Nains Imberbes en pleine déliquescence). A Bélianthe, il restait peu de nobles, vu qu'il n'y avait plus de roi depuis belle lurette; le gouverneur Grégor Nulthax n'ayant pas le pouvoir d'anoblir .

Quand Niella Elindel duchesse de Lamfor fit irruption dans un fourreau noir, les bouches béèrent.

Tout de même, elle exagère !  pensèrent en chœur les premières arrivées.

    - Ben si c'est comme ça, qu'est ce qu'elle doit porter quand elle va au bal ? marmonna Girta les dents serrées.

    - Bonjour mesdames fit Nielle d'un petit ton pincé en allant s'asseoir sur un fauteuil libre et en faisant en sorte d'ignorer tous les regards.

 C'est vrai, il faut le reconnaître, parfois les elfes étaient à baffer.

 Le plus étonnant dans tout ça c'est quand on connaît la raison de cette réunion féminine. En effet, tout ce petit concours de toilettes  n'avait pour prétexte qu'une simple réunion Tube et Verres. Il n'y avait pas que les hommes qui avaient l'esprit de compétition avec leurs concours de buveurs de bière ou leurs duels à coup de tabourets.

Les hommes on ne les voyait guère à ces sessions vouées à l'art ménager : la société Béliantaise était profondément machiste. Un seul était déjà venu : Ambrosius,  parce que son goût pour la cuisine le poussait à apprécier et à acquérir les meilleurs ustensiles possibles : un vrai perfectionniste ! Il n'avait pas honte d'être le seul représentant de la gent masculine pourtant il avait  tout de même déclaré à ses amis :

   - S'il y en a un seul qui fait une réflexion, il va se manger une salade de doigts bien assaisonnée à travers la gueule !

 Alors qu'on se lançait des regards en chiens de faïence, l'instigatrice de l'événement fit une entrée toute tintinnabulante en poussant une petite carriole remplie de vaisselle.

-Salut m'dames, fit Verlana, oracle de son métier, pour qui vendre des Tubes et Verres ne faisait que mettre du beurre dans les pommes de terre (elle détestait les épinards). Ce jour là, elle portait une sorte de blouse informe qui jurait avec les tenues de ses clientes. Elle s'en contrefichait. Et quand en plus vous saurez qu'elle était laide, pas aimable et alcoolique vous en aurez une image plus nette. Malgré tout, Verlana était une excellente vendeuse chez Tube et Verres (elle était passée chef de secteur l'année précédente) comme quoi il faut de tout pour faire des commerciaux.

L'oracle disposa ses produits sur des tables et quand elle aperçut la duchesse, elle souffla en levant les yeux au ciel.

-        Commençons voulez vous ? dit-elle.

   Le silence se fit et l'assemblée, attentive, était pendue aux lèvres de l'oracle qui, avec un air à la fois mystérieux et malicieux présenta un plat ovale en verre qui, à priori, semblait tout à fait ordinaire.

    - Laissez-moi vous présenter mesdames, la grande innovation de cette année de chez Tubes et Verres, Le produit exclusif qui fera jaser dans les chaumières, celui qui fera pâlir d'envie vos voisines, celui que bientôt tous les Béliantais vont s'arracher (elle fit un geste un peu théâtral vers ledit produit et laissa un petit temps de silence) : le plat autonettoyant Instantex !

Un « Oh » de stupeur et des yeux ronds comme des billes accueillirent son exposé. Verlana ne laissa pas souffler pas ses futures clientes, elle enchaina :

- Regardez bien. Hier, j'ai fait une daube Chichoune, une recette que m'avait donnée cette grande momie rose que vous avez surement vue trainer ses bandelettes ville. Une bonne recette en vérité. Bref, mon plat était dans un état lamentable. D'ailleurs le voici. (Elle montra ledit plat effectivement très encrassé) D'habitude je dois le laisser tremper des heures avant de le frotter comme une dingue pour le rendre impeccable. Pas vous mesdames ?

Hochement de tête général. Tel le joueur de flute qui fascine le cobra, elle les tenait.

- Tout ça, c'est fini. Avec le plat autonettoyant Instantex, il suffit de lire la formule magique fournie avec et...(Verlana marmonna quelque chose) voilà !

   L'assistance vit une sorte de lueur bleutée recouvrir le plat environ deux secondes, laissant place à un récipient comme neuf, brillant comme une armure de parade.

   Le silence qui suivit fut éloquent. Il ne dura pas. Déjà des mains cherchaient les bourses et bientôt résonna un tintement de pièces de monnaie si doux aux oreilles de l'oracle.

C'est dans la fouille, se dit-elle fort à propos.



Suite

Commenter cet article

Kejik 06/04/2009 13:17

C'est pas souvent que les elfes sont à baffer mais tout le temps. Des petits prétentieux, ceux-là...

Adûnä Faël 27/03/2009 12:10

Comme dirait Lud, j'ai aussi bien aimé "la salade de doigts", hé hé !!!Adû

Lud 25/03/2009 19:58

Une salade de doigts bien assaisonnée. De petites répliques toujours parfaites. Encore un bon moment.

sylvie 25/03/2009 15:27

elles font aussi des réunions sex toys ?? c'est très à la mode tu sais !! les tupperware, c'est un peu dépassé !!

SAD 23/03/2009 23:40

chez moi c'est Arthur et son pote Martin qui font la vaisselle... et ben c'est bien pratique aussi!!! c'est quoi "tintinnabulante"???

Zordar 23/03/2009 23:59


tintinnabuler :
v.intr. Litt. Sonner, résonner comme une clochette, un
grelot.

Et voilà !  






Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog