Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #De drôles de zygotos

   Tyrion avait bien roulé sa bosse mais il fut tout de même impressionné par le luxe des bureaux d'Asufer. Des boiseries partout sur les murs mettaient en valeur de superbes tableaux ayant tous pour sujets les plus beaux paysages aquiloniens, dont les fameuses Chutes de Rhein ; des serviteurs habillés d'uniformes bien coupés s'affairaient un peu partout, croisant ainsi les employés de la compagnie qui avaient tous l'apparence de riches notables. Quant au nain Asufer lui même, il avait l'allure du type pour qui les affaires tournent ; son tour de taille conséquent était quelque peu éclipsé par l'éclat de son riche pourpoint de soie orné de boutons étincelants (en or ? se demanda le ptigah).
   C'est surtout grâce à la carrure et à l'aspect inhabituel de Yakavolé que les deux amis furent introduits directement dans le bureau de commandement, véritable tour de contrôle de la messagerie. Tyrion apercevait par la fenêtre, l'immense pigeonnier, haut comme un donjon d'où tous les messages arrivaient et partaient. Le ballet des pigeons était proprement étourdissant, une furieuse  tornade de plumes !

 

Ignorant la présence des deux futurs plaignants, le nain ventripotent continuait d'aligner des colonnes de chiffres sur un parchemin. De temps en temps il lissait sa moustache pourtant déjà parfaitement huilée. Yakavolé restait placide mais au bout de quelques minutes Tyrion n'y tint plus, il explosa :

 

      -   Pissepaille, ça va durer longtemps ces conneries ?

Asufer ne pu faire autrement que de lever les yeux.

      -   Bonjour messieurs, vous désirez ?
      -   Me plaindre de vos services dans un premier temps et vous faire bouffer votre parchemin si vous continuez votre petit manège.

Le nain prit un air offensé et répondit :

 

      -   Calmez-vous, voyons cher monsieur...

      -   Tyrion Tombétoile

     -    Votre visage me dit quelque chose.

     -    Vous feriez bien de me reconnaître puisque a ce jour je dois être un de vos meilleurs clients et probablement très bientôt un de vos meilleurs ex-clients.

     -   Allons, allons, ne vous emballez pas ! Expliquez-moi plutôt les petits soucis que vous avez et qui, j'en suis sûr, seront rapidement résolus.

 

     -  Je vous trouve bien optimiste, grinça le ptigah qui résuma  alors ses griefs le mieux qu'il put.

 


Pendant l'entretien, Yakavolé essayait de prendre un air menaçant. Il y réussissait par moments (et Tasufer fut assez impressionné au début, surtout quand l'homme-yack montra les dents et serra son bâton très fort. (Le nain pensa à cet instant précis qu'un carnage n'était pas impossible). Mais bientôt sa nature débonnaire reprit assez vite le dessus ce qui fit que l'homme-yack ne put s'empêcher de sourire, au grand dam de Tyrion qui s'escrimait dans sa négociation.

 

  -  Putebranche , comment ça, je suis hors forfait ? S'indignait-il.

    -    Mais  bien sûr ! répondit calmement le nain. Vous avez droit à cinquante pigeons par mois et vous en êtes à prés de deux cent. Il va falloir payer une rallonge mensuelle.

Tyrion s'écria d'un air outragé :

     -     Foutrenouille, une rallonge, c'est la meilleure de l'année. Et à combien se monte ce supplément inique, monsieur l'escroc ?

   - Deux blings par mois, répondit Tasufer imperméable a l'insulte, et encore nous faisons un geste commercial.

     -  Tu parles d'un geste commercial, c'est plutôt  un véritable bras d'honneur commercial, oui ! Parce que pour ce prix là, savez vous que la compagnie Bouzille me propose cinquante SMM gratuits ?

Le SMM (Super Message Magique) permettait à celui qui ouvrait le message de voir apparaître l'image de son interlocuteur au moment ou celui-ci avait prononcé ledit message. C'était spectaculaire mais la magie coûtait très cher
   -  Grand bien leur fasse, ironisa Tasufer. Ce qu'ils ne vous ont pas dit c'est que leur réseau ne couvre pas tout Aquilonia.

  - Peut être mais vous non plus ! Vos pigeons refusent de survoler le territoire keltoï. Impossible d'envoyer des messages a mes ami pira... euh mes amis armateurs.


Le nain dit d'un ton fataliste :

    -  Vous savez, les keltoïs ont leur propre messagerie,  Celtica Express, et ils ont l'exclusivité totale sur leur territoire. Je préfère éviter les ennuis si vous voyez ce que je veux dire...

Tyrion qui connaissait les keltoïs voyait très bien mais l'air trop calme du nain lui portait sur les nerfs. Les mains sur les hanches, il s'écria furibond :

    -  C'est bien gentil tout ça mais je refuse de payer, vous m'entendez ? et j'exige qu'on me rende tous mes messages en attente !

     -    Ah ça, vous pouvez exiger tout ce que vous voulez mais vous aller exiger dehors !

   Il actionna alors une clochette et, trois secondes plus tard, cinq nains bien baraqués et armés de gourdins firent irruption dans la pièce.

 

Suite

Commenter cet article

sieglind+la+dragonne 10/06/2009 08:03

Bon je récupère de mon retard, et ça, ça me fait penser que j'ai bien fait de résilier mon forfait portable il y a quelques années, servant de bipeur, c'était toujours les gamins qui se faisaient une joie d'utiliser celui-ci hé, hé.J'me marre parce que mon mot c'est "conséquent" du coup tout le monde me chambre avec ça...Bonne journée Zordar, et je file au reste !

Kejik 03/06/2009 14:40

Mine de rien, ça me fait grincer des dents et rire jaune : j'ai eu des déboires avec ma compagnie de téléphone... J'ai cru criser...

Zordar 05/06/2009 12:48


Les soucis de téléphone sontparfois très gratinés !


Aduna Fael 20/05/2009 13:06

On dirait bien que le pigeon va y laisser quelque plumes, hé hé !!!

ALD 16/05/2009 00:15

Bande d'escrocs ! "Pissepaille" ? Tyrion se renouvelle, j'aime bien :D

Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog