Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #De drôles de zygotos


Le prêtre de Pélos avait bien pensé résister mais il avait vu du coin de l'œil arriver deux autres elfes à chapeaux de paille, escortés par trois  gardes armés d'arcs. Il avait préféré partir en se disant que les archers ne pouvaiient pas être aussi nuls que les hommes sauvages et qu'il risquait en insistant, de se retrouver avec le postérieur proche cousin du porc-épic,

C'est donc le moral dans les chaussettes (c'est à dire, en ce qui concernait Ambrosius, un endroit irrespirable) qu'il s'en retourna vers Bélianthe. Sa déception était d'autant plus grande qu'il avait entrevu le paradis.

Saletés d'elfes prétentieux et égoïstes !

Tout en marchant il mimait leur bouche en cul de poule et il donnait de grands coups de pied dans des pierres innocentes. Soudain, une des pierres lui parla :

   — Hé, le gros énervé,  fais attention !

Ambrosius sursauta, il tourna la tête en tous sens.

   — Quoi ? Des pierres parlantes ? Il ne manquait plus que ça ! Quel pays de merde !

   — Gros, énervé, miro et malpoli en plus !

Le prêtre plissa les yeux. , ce n'était pas une pierre qui parlait mais la petite créature ailée qui était posée dessus. Elle secouait la tête d’un air furibard, faisant tressauter ses couettes brunes.

—    Une fée ? mais, mais, mais…

—    Voilà qu’il devient chèvre maintenant !

—    Mais d’abord je ne suis pas gros…enfin, disons moins gros qu’avant mon départ de Bélianthe et on n’a pas idée de se mettre sous la semelle des gens quand on n’est pas plus haute que trois pommes ! Et qu’est ce que vous faites, seule ici à vous prélasser au lieu de travailler avec les autres dans les vignes, hein ? espèce de harpie à salopette ! (il est vrai que la fée portait une seyante salopette-short jaune vif)

Le visage de la fée vira au rouge (Ah, c'était coloré, on peut le dire !) :

—    Une harpie moi ? Rebut du genre humain ! Peuh ! cracha-t-elle avec une moue dédaigneuse.

  Ambrosius s’était accroupi pour être à  la bonne hauteur. Il était à la fois agacé et intrigué. C’est vrai quoi ! Qu’est ce qu’elle faisait là, toute seule dans les bois ?

—    Vous m’espionnez, c’est ça ? Pour vérifier que je ne retourne pas vers les vignes ?

La fée eut un rire sarcastique :

—    Un gros type qui ronchonne tout seul dans la forêt tu parles que c’est intéressant ! Et je t’espionnerais pour qui ? Pour ces snobs de viticulteurs aux oreilles pointues ? après ce qu’il m’ont fait ? C’est la meilleure de l’année !

Tout en écoutant la réponse, le prêtre trifouilla dans sa poche et en sortit un morceau de pain. ; rien de tel pour se calmer.

—     Ben alors, dites moi ce qu’ils vous ont fait… Un bout de pain ?

La fée secoua la tête. A cause de l’attitude d’Ambrosius , sa colère s’était éteinte comme une flamme de bougie un jour de grand vent : cet humain passait de l’engueulade au partage du pain à une vitesse stupéfiante.

—    Non-merci, je ne mange que des fruits. Et puis si tu veux le savoir, hé bien les elfes m’ont chassée !

La bouche pleine, Ambrosius répondit :

—    Tiens donc ! C’est sûr que si vous passiez vitre temps à vous payer la tête des autres, c’est pas étonnant !

Le prêtre avait touché un point sensible car la fée se tut un long moment et elle semblait perdue dans la contemplation de ses souliers vernis. Ambrosius se dit que l’expression « être dans ses petits souliers » s’appliquait parfaitement à la situation.

—    En vérité, ce n’est pas pour ça. Ils m’ont renvoyée parce que…je… je ne peux pas  le dire…

Ambrosius ouvrit la bouche pour poser une nouvelle question puis il la referma. Un interminable silence s’ensuivit, rythmé par un bruit de mastication énergique.

 

 

Suite

Commenter cet article

sieglind la dragonne 26/10/2009 09:39


Des vernis avec une salopette, c'est peut-être une fée, mais question tendance... elle risque de se retrouver avec la nana de Serial Mother aux miches hé, hé.... Je vais à la suite !


SAD 23/09/2009 19:30


mais pourquoi ils l'ont renvoyée... pourquoi... pourquoiiiiiiiiiiiiiii!!!


Aduna Fael 22/09/2009 14:25



C'est l'heure de la coupure pub, je vais m'en jeter un petit pour la suite, hé hé !!!



isis 22/09/2009 11:13


la suite !! la suite !!!!
bises Zordar !


Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog