Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar

Chien-du-heaume.jpg

 

Quand j’ai vu la couverture (superbe au demeurant), je me suis demandé sur quel type de récit j’aillais tomber. Une énième histoire d’arme magique forgée par un elfe sourd et boiteux ? La vie de la plus grand guerrière amazone de toute l’histoire de la fantasy ? Les aventures de Connane la barbare aux sports d’hiver ? Rien de tout ça. Chien du Heaume c’est comme une recette de votre grand-mère, de la bonne cuisine toute simple, faite avec de bon ingrédients. De la fantasy minimaliste.

On est dans le Haut Moyen Age ou la civilisation s’est un peu figée. C’est un moment ou la religion commence sa lente prise en main de la vie des croyants et ou l’église punit durement ses brebis égarées. La vie des gens est rude et leur langage aussi. Chien du Heaume est une mercenaire assez fruste, pas jolie pour un sou et qui joue de la hache à merveille. Elle est à la recherche de son passé et accessoirement de son vrai nom. Pour l’auteure, ce n’est qu’un prétexte pour nous plonger au cœur d’une forteresse isolée, le castel de Broe, ou l’héroïne va découvrir des personnages forts et étonnants comme, entre autres, le chevalier Sanglier, chef de troupe braillard mais attentif, ou Regehir le forgeron, rude et romantique. Foin de machiavélisme, les personnages sont complexes et cohérents, leurs histoires s'entremêlent a merveille. Question action pure, il ne se passe pas grand-chose mais on est pris par l’ambiance particulière et la belle écriture savamment dosée de Justine Niogret qui n’hésite pas à employer des termes médiévaux sans trop abuser..

Elle nous fait parfaitement ressentir la rudesse des conditions de vie de l’époque avec ses hivers terribles et ses étés étouffants. Mais aussi l’ennui et la torpeur qui guette ces guerriers sans guerre..On y est en plein en 3D et en odorama. On peut tout juste reprocher à ce roman d’avoir une intrigue cahotante et un poil lâche. Sinon les 226 pages passent d’une traite.

Pour moi, c’est un excellent premier roman qui mérite les prix qu’il a gagnés (Prix Imaginales 2010 du roman francophone et Grand Prix de l'Imaginaire - Étonnants Voyageurs 2010 du roman francophone).

Commenter cet article

honorius 21/10/2010 11:35



tu donnes envie de le lire ! Amitiés Barbare !!



Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog