Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #De drôles de zygotos


   Fait rarissime, la fée eut même la chique coupée une seconde fois.  Car, juste  après qu’Ambrosius eut dit , « Bon, assez déconné ! », et qu’il ait donné une dernière tape sur le ventre du loup, ce dernier se mit à changer de forme. En une fraction de seconde  Piquette eut devant les yeux un humain assez costaud,  barbu et portant de drôles de tresses sur la tête !

    -  Salut Steppy dit Ambrosius en donnant l’accolade à l’ex-loup.

    -  Salut mon pote ! Tu as l’air en forme ! (Le barbu se tourna vers la fée) C’est une amie ?

Ambrosius fit les présentations.

    - Steppy je te présente Piquette, une fée œnologue et…provisoirement muette, hé, hé !. Et voici Steppenwolf, un druide spécialiste de la flore et plus particulièrement des herbes qui font rire.

Le druide salua la fée qui semblait avoir un blocage quelque part. Le sens de l’humour de ces humains dépassait ses capacités du moment. Elle commençait à se demander si le fait d’être restée toute sa vie au sein des Guiques ne la faisait pas ressembler à un perdreau de l’année.

    - A propos de rigolade, dit Steppenwolf, je voulais juste te prévenir de faire gaffe la prochaine fois quand je suis sous forme de loup. Parce qu’un jour, l’instinct sauvage pourrais reprendre le dessus et tu pourrais te retrouver avec une mimine ou une  papate en moins si tu vois ce que je veux dire ! Cette fois je venais de bouffer un chevreuil entier et j’étais en plein coaltar de digestion, tu as eu du bol !

Il avait dit tout ça avec un sourire carnassier et inquiétant. Il était comme ça Steppenwolf, une partie de lui-même était emprunte de  bestialité. Normal vu que ses incarnations animales favorites étaient le loup, l’ourse ou l’aigle (« La mésange, c’est pour les fiottes », disait-il souvent). Néanmoins, son sourire redevint humain et  il enchaîna :

    -  Et ce fameux Noudoudiou que tu m’as promis tout à l’heure, on se le goûte ?

Ambrosius s’en alla farfouiller dans son sac à surprises et il en sortit une fiole. Les deux amis se régalèrent tour à tour et se mirent à parler de plus en plus fort, suffisamment pour réveiller à coup sûr la moitié de la forêt.

Assise sur un tapis de mousse, Piquette telle une sociologue fraîchement diplômée, observait les deux humains avec curiosité. Ca riait, ça se tapait sur le ventre, en se racontant moult anecdotes dont la plupart concernaient un certain Zordar qui, vu l’hilarité qu’il déclenchait,  devait être un sacré numéro. Ah ça, on pouvait dire que cela la changeait des soirées avec les elfes assurément plus culturelles !

Aux Guiques , on faisait dans le feutré : les elfes déclamaient des poèmes sur l’amour courtois (on n’y parlait pas de gonzesse mais de dulcinée ou de bien aimée) ou bien des  épopées sur les guerres - celle de l’Artefact bien sûr, mais aussi la Guerre des Ducs aux Rouflaquettes ou la Guerre des Anchois Marinés. Il fallait bien le reconnaitre, même si les orateurs étaient brillants, l’ambiance était un poil compassée. Pourtant, de_temps_à_autre, un mage de passage acceptait de montrer ses talents et la soirée s’enrichissait alors d’illusions à couper le souffle ou se parait des couleurs chatoyantes d’un magnifique feu d’artifice.

En fait de feu d’artifice, les deux amis produisaient, tout en discutant un festival d’évacuations gazeuses diverses et variées. L’intérêt de la fée fit place à la consternation.

A fur et à mesure de la soirée et des gorgées de ce « Noudoudiou », le débit verbal des deux hommes se fit poussif et incertain puis il cessa, laissant la place à un concert de ronflements. Ambrosius et Steppenwolf ne purent donc voir le regard de la fée, rivé sur la fameuse fiole.

 

Suite

Le début est là !

Commenter cet article

Aduna Fael 08/11/2009 20:53


Reste à savoir si la fée va être bourée par le Noudediou ou anesthésiée par Les Pets de Vérité, hé hé !!!


sieglind la dragonne 08/11/2009 10:07


Les herbes qui rigolent, ça fait partie de mon vocabulaire ça aussi... décidemment, je pige de plus en plus pourquoi j'aime bien te lire... (t'as pas eu des frangins ou frangines avec qui t'avais
eu à mettre au point un langage perso pour n'être compris que par les "initiés" comme bibi ? hé, hé)


Zordar 09/11/2009 21:21



Hé, hé, ça se peut...



SAD 31/10/2009 10:30


bon c'est bien beau les orgies entre potes mais le cocon dans tout ça???


Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog