Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Articles avec #le bureau des reclamations magiques catégorie

Publié le par Zordar
Publié dans : #Le bureau des réclamations magiques


Alors qu’Honorius s’apprêtait à faire une pause, il vit Mat et Razzi les barbares siamois entrer dans le bureau l’air renfrogné.

    Qu’est ce que vous voulez les gars ? demanda le sorcier, Je ne vous ais donné aucune potion si je ne m’abuse.

    Non, non, répond Mat. En fait, on vient parce que disons qu’on ne peut plus se supporter. On passe notre temps à se gueuler dessus. Ca devient infernal.

    Et qu’est ce que vous voulez que j’y fasse ? Vous donner une potion de béatitude ?

    Mieux que ça. On veut une potion qui nous sépare.

    Quoi ?

    On veut se séparer, expliqua Razzi déterminé. Mat d’un coté et moi de l’autre !

    Oh, la, la ! C’est compliqué ce que vous me demandez là ! Il faut que j’étudie la question. Revenez demain.

Le lendemain les siamois étaient là arborant chacun un œil au beurre noir et des traces de morsures signe qu’il y avait urgence. Ils attendaient qu’Honorius en termine avec une grosse femme qui se plaignait que sa potion de liposuccion n’eut pas un effet permanent.

    Dites les gars, je crois que j’ai réussi mais vous êtes vraiment sûrs de vouloir vous séparer ? Parce que… 

    Sûrs à deux cents pour cent !

    Non mais c’est que…

    File la potion, le coupa Razzi d’un ton sec.

 

Il burent la potion d’une traite et… elle fonctionna à merveille puisque deux moitiés de siamois (avec un bras, et une jambe chacun) se retrouvèrent à terre à gesticuler de manière un peu ridicule.

    Hé mais, ça ne va pas ! Protesta Mat. On ne peut pas vivre comme ça ! Je pensais que…

    J’allais pouvoir reconstituer la partie du corps qui vous manque ? C’est impossible ! La magie ne peut pas tout les amis ! C’est comme ça ou bien vous redevenez comme avant.

    Quel choix débile !

    A moins que…Vous connaissez Cat et Gory ?

    Les siamoises keshianes ? Dit Mat. Tu parles ! Des sacrés belles gonzesses !

 

Quelques jours plus tard dans les rues de Belianthe, on pouvait voir passer un drôle de couple avec d’un coté Mat et Gory, et de l’autre Cat et Razzi, tout ce petit monde roucoulant comme une volée de colombes.

Pendant ce temps, au Bureau des Réclamations Magiques Honorius cochait une nouvelle fois la case « affaire réglée ».

 

I

 


Publié le par Zordar
Publié dans : #Le bureau des réclamations magiques

Honorius est concentré, il recopie une longue et difficile formule elfique lorsque quelqu’un se racle la gorge.

    Mmm ? Fait le sorcier. En levant la tête.

Un homme assez jeune le toise, il a l’air mécontent et le visage un peu rouge.

    Que puis-je pour vous cher monsieur ?

    Vous ne vous souvenez pas de moi ?

    Heu, peut être…votre visage me dit quelque chose.

    Je suis venu la semaine dernière. Je voulais retrouver mon ardeur au lit.

Honorius hoche la tête. Ah, la virilité ! Une véritable obsession pour nombre de Beliantais. L’homme reprit :

    Vous avez changé de besicles récemment ?

Le sorcier est pris de court, il bafouille :.

    Euh, mais pourquoi vous…

    Tenez, lisez cette étiquette, gronda l’homme en lui tendant une fiole. A cause de vous j’ai embrasé ma literie et ma maîtresse a failli mourir !

Honorius approche son visage de la fiole, plisse les yeux puis les écarquille. Sous le regard courroucé du mécontent, il pique un méchant fard. Oups, quelle erreur !

Pourtant quand il voit l’homme s’éloigner, un ricanement lui vient. Un ricanement qui dure toute la matinée….l’étiquette indiquait « Boules de feu ».

Hé, hé…


Publié le par Zordar
Publié dans : #Le bureau des réclamations magiques
illu-zordar.jpg

Honorius est très concentré sur l’écriture d’une recette de potion (pour garder les pieds propres) quand il entend quelqu’un se racler la gorge. Il lève les yeux et se trouve face à un homme qui a l’air d’avoir passé un sale quart d’heure. Son visage est tuméfié et couvert de sang,  tout comme ce qu’il reste de ses vêtements. Il semble avoir une épaule déboîtée et de son bras valide, il s’appuie sur une canne.

       —   Bonjour monsieur, que puis-je pour vous ?

    Falu Honoriuf, fé moi Vordar !

    Qui ça ?

    Vordar ! S ‘écrie le malheureux en crachant une dent .

Honorius le regarde attentivement, pâlit, puis répond :

    Zordar ? Mais qu’est ce qu’il t’est arrivé ?

    Fé à cauve  ta pofion,  qui sert à éloigner les mouftiques.

    Hé bien alors, elle ne marche pas ma potion ?

    Fi, fi, mais…

    Mais quoi ?

    Elle attire les trolls !

 

Publié le
Publié dans : #Le bureau des réclamations magiques
illu-zordar.jpg


Alors qu' Honorius se rend au bureau,il aperçoit un jeune hobbit planté devant une affiche. En s'approchant il reconnait l'affiche de Belianthe Matin qui annonce les dernières nouvelles de la cité. Le hobbit à l'air concentré.
- Alors, les nouvelles sont bonnes ? Demande le magicien.
- Je ne sais pas, je ne sais pas lire. Répond l'autre.
Honorius secoue la tête et s'apprête à s'éloigner quand une idée lui déboule à l'esprit.
- Dites donc, cher ami, ça vous dirait de savoir lire ?
- Ce serait mon plus cher désir.
- Bien, venez avec moi.
Il l'entraine au bureau et lui donne une potion de "Métodeglobal" qui permet à tout un chacun d'apprendre à lire en quelques minutes. Le hobbit , fou de joie,  quitte Honorius en pleurant de bonheur.

Une semaine aprés, il revient, la mine sombre. Honorius lève un sourcil.
- Des ennuis mon jeune ami ? La potion n'a pas fonctionné ?
- Si trés bien.  Aprés l'avoir bue, je me suis précipité pour lire les nouvelles et ...je comprenais tout ! Ensuite je suis allé à la bibliothèque municipale ou j'ai dévoré des tas de grimoires et de livres passionnants.
- Ca m'a l'air normal jusque là, observe Honorius.
- Oui mais ça devient maladif , je lis, je lis sans pouvoir étancher ma soif de connaissance. J' ai un mal de tête terrible et les yeux qui piquent. L'effet de la potion est définitif ?
- Hum, je le crains. Mais je crois que je peux faire quelque chose pour vous.
La magicien fouille dans un tiroir et en sort des petits cachets blancs.
- Génial ! Qu'est ce que c'est ?
- De l'aspirine...
Publié le par zordar
Publié dans : #Le bureau des réclamations magiques

Un guerrier, l’air renfrogné, fait irruption dans le bureau.

    Oui ? Fait Honorius.

    Euh, je voudrais vous demander conseil a propos d’une épée.

    Je ne suis pas armurier, soupira Honorius, il y en a un juste en face.

    Oui mais c’est une épée magique.

    Oui d’accord mais qu’est ce qu’il se passe ? S’impatiente le magicien.

    Hé bien, il y a deux semaines j’ai trouvé cette épée sur le cadavre d’un guerrier dans une vieille crypte abandonnée au sud de..

    Et  donc ? Coupa Honorius.

    Elle est géniale cette épée, puissante, invincible, intelligente. Elle combat pratiquement toute seule ! Mais je crois qu’elle est sourde !

    Tiens donc et pourquoi ?

    En fait, elle est restée dans la crypte pour combattre des monstres et elle ne veut plus sortir.

    Ah…je vois…une épée magique adolescente. C’est embêtant….Je crois que j’ai ce qu’il vous faut.

Honorius farfouille dans une grosse malle.

    Ah, voilà, un fourreau de Tulormone.

Il tend le fourreau au guerrier.

    Vous la flanquez là dedans et vous la laisser macérer quelques mois. Ca devrait la calmer. Sinon il reste la solution ultime.

    Ah bon ? laquelle ?

    L'ablation du pommeau…

    Bigre !

 

Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog