Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Articles avec #les critiques de tonton zordar catégorie

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
La Main du Diable et autres contes macabres - Gaëlle Dupille

Trois histoires pour les amateurs de frissons et de cheveux dressés sur la tête. Trois ambiances très différentes avec un résultat identique : le lecteur n'en mène pas large.

La première nouvelle, qui donne son nom au recueil, nous plonge outre-atlantique à l'époque de la chasse aux sorcières. Un homme, par désespoir va accepter de pactiser avec le diable afin de se venger d'une infamie. Le résultat sera assez différent de ce qu'il espérait. Gaëlle Dupille nous fait vivre avec un réalisme puissant les affres de ce pauvre Adrian à l'aide de scènes glauques à souhait. Une entrée en matière réussie.

La Poupée aborde un thème classique dans la littérature de l'horreur : la poupée maléfique. Au début on se dit : « encore ?» Mais ensuite on se fait happer par le style limpide de l'auteure et les personnages profonds et humains qu'elle fait vivre. On oublie les autres versions déjà lues et on serre les fesses dès que la poupée apparaît. Jouissif.

L'homme en noir est « the cherry on top » comme disent les anglo-saxons. Un homme et une femme, amnésiques se retrouvent à l’hôpital avec un mystérieux homme ne noir à leur trousse. C'est un tourbillon de sentiments qui nous assaille à la lecture de ce texte ; comme les deux personnages, on ne sait plus ou est le réel du rêve. C'est subtil, magistralement composé et du genre à vous faire cauchemarder !

Gaëlle Dupille est auteure de nouvelles et novellas d’horreur, de fantastique et de science-fiction.
Elle est l'une des 7 membres du collectif d'auteurs franco-québécois Les Fossoyeurs de Rêves.
Elle est à l'origine du projet L'invasion des grenouilles, destiné à promouvoir les romanciers et nouvellistes de SFFFH francophones en France, où leurs ouvrages sont injustement sous-estimés.

Quelqu'un de bien non ?

Pour télécharger La Main du Diable vous pouvez aller sur le site de son éditeur l'Ivre-book ou sur toutes les plate formes habituelles.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Le Testament de Galilée- T1: l'Oeil - Sébastien Tissandier

Nous sommes tous égaux a priori sauf quand notre génome est de la partie. Le professeur Lombard à découvert que le bombardement de particules cosmiques à des conséquences spectaculaires sur nos gènes. Les américains (la NASA, les militaires) sont sur le coup, ils proposent au professeur et à son assistant, Jules Galio, de poursuivre leurs travaux aux États-Unis avec de gros moyens. C'est alors que les sujets de la recherche, des hommes et des femmes aux capacités hors du commun, suite à des mutations, sont assassinés. Une mystérieuse organisation « Les Originels » signe les meurtres. Jules, le petit génie, accompagné d'une fine équipe va devoir sauver les autres mutants et découvrir ce qu'un texte de Galilée vient faire dans toute cette histoire.

Les points forts de ce roman : Des personnages forts, des scènes spectaculaires, du mystère, un style concis . Le Testament de Galilée fait immanquablement penser à Dan Brown mais aussi aux Xmen. De bonnes références non ? Une fois qu'on a commencé on à du mal à poser la liseuse. C'est un feu d'artifice d'action, de rebondissements et de trahisons. Le coté scientifique n'est pas rébarbatif, il sert bien l'histoire. Autre atout, on s'attache vite à Jules et à son équipe grâce à des dialogues vivants et dynamiques.

Il y a bien sûr des réserves : quelques maladresses, surtout dans la première partie et aussi un manque de profondeur et de psychologie des protagonistes. Ça va vite, parfois peut être un peu trop.

Malgré tout, c'est un roman sur lequel vous pouvez vous jeter sans hésiter. Vous verrez vous aller adorer !

La suite, Le Parchemin est dans la même veine, comme dans une série TV ou tous les épisodes sont bons !

Auteur : Sébastien Tissandier

Editeur : L'ivre-Book

ISBN : SANS000042152

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
La plus grande ruse du diable - Yves-Daniel Crouzet

Un bon recueil de nouvelles fantastiques est celui qui vous plonge avec délectation dans des situations différentes avec la même jubilation . Dans le cas de La plus grand ruse du diable, c'est réussi car Yves-Daniel Crouzet a l'art de partir d'une situation banale, voire quotidienne (il aime particulièrement le XVème arrondissement de Paris) et d’entraîner le lecteur dans l'horreur, la peur ou l'angoisse.

Des exemples ? Le retour de mamie Framboise. Sous ce titre bien innocent on assiste au retour chez elle d'une gentille grand-mère après un séjour à l’hôpital. Je ne peux pas en révéler plus mais, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle a bien changé !

Une mère envahissante qui porte bien son nom puisqu'elle harcèle son fils au téléphone...même quand c'est physiquement impossible.

Le pigeon ou un fonctionnaire qui se rend à son travail va tomber sur un volatile particulièrement coriace.

Dans chaque texte on sent l'ironie mordante de l'auteur et une certaine malice à nous entraîner dans des chemins de traverses.

Mon coup de cœur va à cette histoire de peluche géante Pandy Panda digne d'un Stephen King. C'est sûr que, désormais, dans les fêtes foraines, je regarderai les nounours d'un autre œil !

Ce recueil rassemble les meilleures nouvelles publiées de l'auteur ainsi que 9 textes inédits. De quoi passer de bons moments à trembler dans votre fauteuil !

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Yves-Daniel Crouzet est un auteur à découvrir !

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : dreampress.com
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2849580147
  • ISBN-13: 978-2849580141
Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Naturalis - Franck Labat

L'homo sapîens est en passe de disparaître. Devenue stérile, la race est sur sa fin, ravagée par des pandémies et des allergies environnementales mortelles qui obligent les derniers survivants à vivre reclus. L'homo naturalis et son marqueur génétique 26 qui l'immunise, entre autre, contre les allergies, est voué à le remplacer.

Enfin tout ça c'est dans le futur. Un futur qu'une jeune lycéenne, Alexandra, voit dans ses rêves. Elle voit surtout Nathaniel un jeune naturalis traqué par de féroces sapiens qui veulent lui faire la peau.

Mais est ce un rêve ? La réalité ? Si oui, comment aider Nathaniel ? Les réponses à ces questions vont plonger Alexandra dans des découvertes et des rencontres incroyables.

C'est un roman d'anticipation qui, vu ce qui se passe de nos jours, est assez crédible.( L'anticipation ce n'est jamais rigolo.) Franck Labat a parfaitement construit son affaire avec deux histoires (celle d'Alexandra et celle de Nathaniel) qui se croisent et se mêlent sans temps mort. Les chapitres courts donnent du rythme et le style fluide est agréable. L'univers post-apo est bien exposé avec d'un coté des sapiens dégénérés et paranos et, de l'autre, des naturalis aux étranges pouvoirs.

Les personnages sont forts et attachants . J'ai un faible pour les « piliers » qui sont savoureux et originaux. (je n'en dis pas plus, je vous laisse la surprise.)

Ce roman est annoncé comme un thriller, c'est un peu étrange, je l'aurais plutôt classé SF mais ce n'est pas faux dans la mesure ou c'est un redoutable tourne-page et que les rebondissements sont nombreux et ce, jusqu'à la fin.

Naturalis a reçu le Prix du jury Femme Actuelle 2013 et c'est mérité. Franck Labat est un auteur à suivre .

Éditeur : Les Nouveaux Auteurs

426 pages

ISBN : 9782819503255

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Lasser - Un privé sur le Nil - Sylvie Miller / Philippe Ward

Un détective un peu looser mais malin, Jean-Philippe Lasser, sévit ,en 1935, dans une Égypte ou les dieux déambulent parmi les hommes. La majeure partie du temps , il glandouille, un verre de whisky à la main, dans le hall d'un hôtel en attendant l'affaire du siècle. Ce jour est peut être arrivé quand Isis débarque en personne pour lui demander de retrouver le très convoité manuscrit de Thot.

Malgré le danger, et comme on ne refuse rien à une déesse, il s'y colle vaillamment. Il va alors vivre des aventures palpitantes et bourrées d'humour.

J'ai lu ce livre pendant les fêtes et je dois dire qu'il a égayé mes vacances. Les aventures de Lasser se boivent comme du petit lait tant elle sont dynamiques, amusantes et pleines de rebondissements. Sylvie Miller et Philippe Ward ont choisit un modèle de détective assez classique (alcoolo, fauché , cynique) à la Marlowe qui met en lumière les personnages secondaires comme Ouabou le chat pas comme les autres, Fazimel, la secrétaire dévouée et bien sûr les dieux ! Des divinités aux caractères bien humains teintés de jalousie, de mauvaise foi et d'arrogance. Malgré son coté humoristique je dois préciser que les auteurs se sont assez bien documenté sur l’Égypte ancienne.

Le récit loufoque est parsemé de clins d’œil dont un vraiment marrant dédié à un certain Chat Botté. Bref on ne s'ennuie pas. Un privé sur le Nil à gagné le prix Actu SF de l'uchronie 2013. La seconde bonne nouvelle c'est que Lasser est une série. Le tome 2 : Mariage à l’Égyptienne est disponible et je vais en faire mon petit déjeuner !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Les étoiles s'en balancent - Laurent Whale

En 2065 la France va mal. Une apocalypse sociale a fait s'écrouler toute trace d’État et fait basculer le pays presque un siècle et demi en arrière. A Pontault, une des villes refuges fortifiées, c'est le domaine de la débrouille. Il faut arriver à se nourrir en plantant ses légumes, faire du troc et produire son énergie en pédalant pour alimenter des batteries. Au dehors, la violence règne avec les Hors-Murs (des pillards) qui rodent.

Tom Costa est un messager volant. A bord de son ULM, il fait la navette entre Pontault, Meaux et Coulommiers. Heureux homme en cette période noire, il roucoule aux cotés de San, une belle fille au sacré tempérament. Jusqu'au jour ou il va devoir créer une escadrille et entrer en guerre contre une mystérieuse armée venue du Nord.

Ce qu'il y a de bien avec Laurent Whale, dont j'avais apprécié Les Pilleurs d’âmes, c'est que l'on plonge rapidement dans l'histoire. Il a l'art d'imaginer des personnages à qui on peut s'identifier, c'est le cas de Tom Costa qui garde quoi qu'il arrive son sens de la dérision. Sa bande de potes déjantés m'a fait penser à un mélange de deux séries : l'Agence tout risques mais surtout aux Têtes Brûlées et le célèbre Papy Boyington. Des séries que les moins de vingt ans...

Le décor post-apo est bien planté avec suffisamment de détails pour être crédible mais sans trop s'attarder. C'est une histoire vraiment distrayante et spectaculaire. Les combats aériens surtout. Il faut savoir que l'auteur sait de quoi il parle parce qu'il m'a raconté avoir piloté la plupart des appareils décrits dans son roman !

Bien que le monde raconté par Laurent Whale soit bien flippant (nous sommes en 2013 et on n'est pas à l'abri d'une telle cata), ce roman est frais, rempli de bons moments d'amitié et de bravoure avec de fameux ( trop ? ) rebondissements.

Les Éditions Critic ont eu raison de rééditer Les étoiles s'en balancent dans cette collection les Trésors de la Rivière Blanche ( Rivière blanche :un vivier de jeunes pousses) et ainsi permettre à ce chouette roman d'avoir une seconde vie (et une belle maquette avec une illustration saisissante de Ronan Toulhouat).

  • Broché: 416 pages
  • Éditeur : Critic
  • Collection : Science-fiction
  • ISBN-10: 2953499881
  • ISBN-13: 978-2953499889
Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Le dernier jardin - Lionel Benard

Suite à une agression, Michel, un militaire, a perdu la mémoire. Il apprend que sa femme et son fils ont disparu. Pour tenter de les retrouver, il doit retourner chez lui et aussi replonger dans son passé douloureux.

Au cœur de la forêt des êtres étranges rodent. Quels sont leurs rapports avec Michel ? Sont-ils responsables de la disparition de ses proches ?

Ce livre (le premier roman de Lionel Benard) à l'ambition de mélanger le thriller et le fantastique. Il y réussit assez bien.

La bonne idée est de mêler, dés le départ, le présent avec le difficile rétablissement de Michel avec le passé et son enfance « magique ». Le coté polar n'est pas négligé puisqu'une sourde menace pèse sur le militaire à travers un mystérieux personnage. C 'est un récit sombre qui recèle bien des surprises jusqu'au dénouement. Le personnage principal est déroutant et torturé comme je les aime. Ma seule petite réserve est que le coté « légendes celtiques » est présent, mais, c'est mon cœur de breton qui parle, pas assez à mon goût. Ça n'empêche pas ce roman d'être passionnant et Lionel Benard d'être un auteur à suivre.

Éditeur : Midgard

ISBN 978-2-36599-025-7

Broché: 320 pages

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar

Vous avez une liseuse flambant neuve ou alors un modèle qui a des heures de vol ? peu importe. A l'approche de Noël vous vous demandez comment passer des fêtes agréables avec de la lecture distrayante ou émouvante.

 

 

Tonton Zordar vous conseille de taper allégrement dans le catalogue de L'ivre-Book ou mes petits camarades sauront vous contenter.

Quelques exemples :

Vous voulez partager quelques moments avec des créatures légendaires et mystérieuses ?

Optez pour Arimaspes de Alice Pervilhac. Une novella qui vous touchera, j'en suis sûr.

 

Vous préférez vous plonger dans les méandres de la création ou de la destruction ? Vous êtes amateur de nouvelles ? Alors préférez Du Début à la Fin de Franck Labat, un nouveau talent qui s'affirme.

Vous aimez les contes très sombres qui vous font frissonner et vous cacher sous les couvertures ? Lisez donc les Contes du Grand Veneur de Romain Billot qui est un maitre en la matière. J'en tremble encore !

Vous êtes plutôt SF ? Vous aimez être surpris par des rebondissements inattendus ? Vous aimez quand les travers de l'homme sont égratignés ? L'énigme du Rorkal de Piet Legay est pour vous . Déroutante et palpitante, de la SF comme je l'aime.

Les légendes et les épopées sont votre pain quotidien ? Rejoignez Thorn le demi-dieu dans des aventures palpitantes grâce à Hugues Douriaux l'auteur de La Biche de la Forêt d'Arcande. A lire au coin du feu !

Et si on remontait le temps pour réécrire l'histoire de la seconde guerre mondiale ? C'est le thème de Reich de Alain Paris qui nous régale dans cette uchronie étourdissante.Les uchronies, c'est assez risqué et Alain Paris réussit un tour de force.

Tous ces livres, vous les trouverez dans la collection Imaginarium

de l'ivre-Book. Ce n'est qu'une sélection de titres lus (et approuvés) par tonton Zordar. Si vous farfouillez sur le site vous trouverez aussi plein de nouvelles , des bons polars, des récits historiques... Vous aurez l'embarras du choix (ou le choix de l'embarras).

L'avantage du numérique c'est qu'il est moins cher et chez l'ivre-Book, ils jouent le jeu. Votre porte-monnaie vous remerciera.

Alors, joyeux Noël !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Celui qui hante ces murs - Frédéric Czilinder

Il existe des lieux dont l’atmosphère est si pesante, si néfaste, qu’elle en devient palpable pour le visiteur imprudent qui en franchit le seuil. Des édifices dont chaque brique, chaque moellon, chaque matériau rend l’écho des atrocités perpétrées en leurs murs.

La maison du massacre, ainsi que la surnomment les gosses du quartier, a jadis été le théâtre d’événements sanglants dont la mémoire collective perpétue le souvenir sous la forme d’une légende urbaine.

Quelle est la part du mythe et celle de la réalité ?

Il n’y a qu’une seule façon de le savoir… mais oserez-vous pousser la porte de cette sinistre demeure ?

On est clairement dans un roman d'horreur classique, certes, mais d'une efficacité redoutable.L'emploi de la première personne et le fait de prendre un ado un peu falot comme personnage principal, rend l'histoire plus réaliste. L'auteur plante bien le décor avec cette maison maléfique et la famille "innocente" qui s'y installe. On s'attend au pire mais on espère toujours qu'il ne va pas arriver. Frédéric Szilinder soigne ses personnages et ses dialogues et décrit parfaitement bien les terreurs nocturnes que tout un chacun à connu dans son enfance.

J'ai été vite happé par ce roman et, les mains tremblantes, je l'ai lu pratiquement d'une traite. La fin spectaculaire m'a laissé tout essoufflé !

Ancien rôliste, passionné d"imaginaire depuis son adolescence, Frédéric Szilinder, basé à Salon de Provence avoue être inspiré de Lovecraft, Stephen King ou encore Robert Bloch. Il publie en 2008 aux éditions Edilivre un premier roman intitulé « Nouveau venu dans le quartier ». Suivront « L’héritage des ténèbres », chez le même éditeur, puis aux éditions Nostradamus dont il est le co-fondateur, « Au fil des lignes », un recueil de nouvelles. Descendant d’une longue lignée d’industriels forains, dont une grand-mère diseuse de bonne aventure , il explore l’univers surnaturel qui a bercé son enfance.

Pour vous procurer ce bon moment de flippage c'est par ici !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
La Somme des Rêves - Nathalie Dau

Les Mages Bleus, servants de l’Equilibre, ont été décimés, mais l’un des leurs a survécu au prix de son honneur, motivé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Le jeune Cerdric, né bréon de la noble famille Tirbald, va, quant à lui, affronter une mère qui ne l’a pas désiré, un monde qui semble incapable de l’aimer. Et si la solution à ses tourments résidait dans la Marche voisine, là où vit son mystérieux père, en exil ? Mais au terme de son voyage, Cerdric recevra surtout le poids d’un secret terriblement lourd à porter : celui de la Somme des Rêves, une espérance de renouveau pour ceux qui refusent de s’incliner devant les Dieux…

Première remarque sur ce roman: quand un auteur français peut se targuer d'un dédicace de Robin Hobb, c'est quand même la classe !

De Nathalie Dau, j'avais déjà lu les Contes Myalgiques que j'avais fort appréciés.

La Somme des Rêves se situe dans une veine de Fantasy classique avec son lot de magiciens, de prophéties, de dieux, de fées et de dragons.

Gros lecteur de ce genre, il en faut pas mal pour me séduire. Nathalie Dau, avec son style riche mais pas pesant, son univers bien décrit mais de manière indigeste, son intrigue pleine de surprises et ses personnages dans lesquels on peut se projeter aisément, y a réussi .

J'ai bien aimé le pauvre Cerdric (le méga looser de ce premier volume) qui a l'air de ne rien comprendre à sa vie. Ou plutôt, il comprend toujours trop tard. Il faut dire qu'avec un père absent et une mère qui le déteste, il part avec des handicaps. Il subit mille maux et cherche désespérément quelqu'un qui lui apporte un peu d'amour. Il finit par trouver mais pas là on on le croyait. C'est ce qui fait la force de ce roman, on est dans le flou. On ne sait pas quelle direction va prendre le récit donc on avance avidement.

Dans cette histoire, on reste au plus près des personnages mais on devine des enjeux plus grands (qui vont sûrement apparaître plus clairement dans les volumes suivants). Un peu à la Robin Hobb !

La Somme des Rêves est de la fantasy de qualité avec du fond et du spectaculaire. Une réussite.

A noter des annexes assez riches et aussi une superbe couverture de Mathieu Coudray.

  • Broché: 398 pages
  • Editeur : Asgard éditions (août 2012)
  • ISBN-10: 2919140566
  • ISBN-13: 978-2919140565

Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog