Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
La Somme des Rêves - Nathalie Dau

Les Mages Bleus, servants de l’Equilibre, ont été décimés, mais l’un des leurs a survécu au prix de son honneur, motivé par le besoin impérieux de transmettre la vie. Le jeune Cerdric, né bréon de la noble famille Tirbald, va, quant à lui, affronter une mère qui ne l’a pas désiré, un monde qui semble incapable de l’aimer. Et si la solution à ses tourments résidait dans la Marche voisine, là où vit son mystérieux père, en exil ? Mais au terme de son voyage, Cerdric recevra surtout le poids d’un secret terriblement lourd à porter : celui de la Somme des Rêves, une espérance de renouveau pour ceux qui refusent de s’incliner devant les Dieux…

Première remarque sur ce roman: quand un auteur français peut se targuer d'un dédicace de Robin Hobb, c'est quand même la classe !

De Nathalie Dau, j'avais déjà lu les Contes Myalgiques que j'avais fort appréciés.

La Somme des Rêves se situe dans une veine de Fantasy classique avec son lot de magiciens, de prophéties, de dieux, de fées et de dragons.

Gros lecteur de ce genre, il en faut pas mal pour me séduire. Nathalie Dau, avec son style riche mais pas pesant, son univers bien décrit mais de manière indigeste, son intrigue pleine de surprises et ses personnages dans lesquels on peut se projeter aisément, y a réussi .

J'ai bien aimé le pauvre Cerdric (le méga looser de ce premier volume) qui a l'air de ne rien comprendre à sa vie. Ou plutôt, il comprend toujours trop tard. Il faut dire qu'avec un père absent et une mère qui le déteste, il part avec des handicaps. Il subit mille maux et cherche désespérément quelqu'un qui lui apporte un peu d'amour. Il finit par trouver mais pas là on on le croyait. C'est ce qui fait la force de ce roman, on est dans le flou. On ne sait pas quelle direction va prendre le récit donc on avance avidement.

Dans cette histoire, on reste au plus près des personnages mais on devine des enjeux plus grands (qui vont sûrement apparaître plus clairement dans les volumes suivants). Un peu à la Robin Hobb !

La Somme des Rêves est de la fantasy de qualité avec du fond et du spectaculaire. Une réussite.

A noter des annexes assez riches et aussi une superbe couverture de Mathieu Coudray.

  • Broché: 398 pages
  • Editeur : Asgard éditions (août 2012)
  • ISBN-10: 2919140566
  • ISBN-13: 978-2919140565
Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Celui qui hante ces murs - Frédéric Czilinder

Il existe des lieux dont l’atmosphère est si pesante, si néfaste, qu’elle en devient palpable pour le visiteur imprudent qui en franchit le seuil. Des édifices dont chaque brique, chaque moellon, chaque matériau rend l’écho des atrocités perpétrées en leurs murs.

La maison du massacre, ainsi que la surnomment les gosses du quartier, a jadis été le théâtre d’événements sanglants dont la mémoire collective perpétue le souvenir sous la forme d’une légende urbaine.

Quelle est la part du mythe et celle de la réalité ?

Il n’y a qu’une seule façon de le savoir… mais oserez-vous pousser la porte de cette sinistre demeure ?

On est clairement dans un roman d'horreur classique, certes, mais d'une efficacité redoutable.L'emploi de la première personne et le fait de prendre un ado un peu falot comme personnage principal, rend l'histoire plus réaliste. L'auteur plante bien le décor avec cette maison maléfique et la famille "innocente" qui s'y installe. On s'attend au pire mais on espère toujours qu'il ne va pas arriver. Frédéric Szilinder soigne ses personnages et ses dialogues et décrit parfaitement bien les terreurs nocturnes que tout un chacun à connu dans son enfance.

J'ai été vite happé par ce roman et, les mains tremblantes, je l'ai lu pratiquement d'une traite. La fin spectaculaire m'a laissé tout essoufflé !

Ancien rôliste, passionné d"imaginaire depuis son adolescence, Frédéric Szilinder, basé à Salon de Provence avoue être inspiré de Lovecraft, Stephen King ou encore Robert Bloch. Il publie en 2008 aux éditions Edilivre un premier roman intitulé « Nouveau venu dans le quartier ». Suivront « L’héritage des ténèbres », chez le même éditeur, puis aux éditions Nostradamus dont il est le co-fondateur, « Au fil des lignes », un recueil de nouvelles. Descendant d’une longue lignée d’industriels forains, dont une grand-mère diseuse de bonne aventure , il explore l’univers surnaturel qui a bercé son enfance.

Pour vous procurer ce bon moment de flippage c'est par ici !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Les Aventures de Zordar # 3 est sorti !

Plébiscité par tout un peuple, par toute une nation, Zordar revient pour la troisième fois cette année avec de nouveaux amis, de nouveaux ennemis tous aussi déjantés les uns que les autres.

Que se passe-t-il dans ce tome 3 ?

Imaginez que vous partagez une bouillabaisse avec une momie géante syndicaliste et l'Élu d'une prophétie dont la quête consiste à déboucher un immense lavabo obstrué par des corbeaux.

Bon, tout cela est un peu mélangé, mais de grands moments de rigolade et un savant mélange de Tolkien et des Monty Python vous attendent.

Pour vous le procurer au prix dérisoire de 0.99 € c'est à la boutique.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 190

Ambrosius discute avec le patron du Dragon Épileptique.

- Tu as des nouvelles d'Honorius le sorcier ?

- Ne m'en parles pas ! Il est devenu alcoolique. Il boit bouteille de vin elfique sur bouteille de vin elfique. C'est pas beau à voir.

- Il n'est pas suivi par un guérisseur ?

- Non, par un œnologue.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Imaginales 2013 : Les prix !

Ça y est, on connait les vainqueurs des prix des Imaginales 2013.

Catégorie Roman francophone
Gabriel KATZ, Le Puits des mémoires (Scrinéo)

Catégorie Roman étranger
Brandon SANDERSON, L'Alliage de Justice (Orbit)

Catégorie Jeunesse
Patrick NESS, Quelques Minutes Après Minuit (Gallimard)

Catégorie Nouvelle
Sylvie MILLER et Philippe WARD, Un Privé sur le Nil- recueil (Critic)

Catégorie Illustration
Amandine LABARRE, pour la couverture de Porcelaine d’Estelle FAYE (Les Moutons électriques)

Catégorie BD
Wilfried LUPANO & Jean-Baptiste ANDREAE, Les Aventuriers du temps perdu (Vents d’Ouest)

Prix spécial du Jury
Editions Aux forges de Vulcain, pour la 1ère traduction en français des romans de William MORRIS : Le Lac aux îles enchantées, La Route vers l’amour (Le Puits au bout du monde, 1)

Joli palmarès ma foi. En ce qui concerne le prix spécial du Jury, il parait que les œuvres de William Morris valent le détour.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Web & Webzines
Les Songes du Crépuscule 6

Une bonne nouvelle pour la rentrée car voici qu'arrive le 6ème opus des Songes du Crépuscule ! 74 pages de bonheur !

Au programme,

4 nouvelles, des articles, des interviews dont les aimables participations de Menolly qui présente Griffe d'Encre et de Fabien Clavel !


Voici le sommaire :

Edito (par Siel)
- De sève et de larmes (nouvelle de Blanche Saint Roch Roxane)
- Step by Step (par Ludimie)
- Pourquoi un monstre ? (article de Patrick Cialf)
- Poèmes (poème de Pomme & Azarian)
- Naturalis (nouvelle de Franck Labat alias Kanata))
- Step by Step (par Belette)
- Mémoire et souvenirs... (article de Kevin Kiffer)
- Long distance call (interview de Griffe d’encre)
- Éole (nouvelle de Mandragore)
- Step by Step (par Mélisande & Pitaya)
- Le plaisir des écofictions (article de Noedelweiss)
- Back from Utopiales (interview de Fabien Clavel)
- Vale (nouvelle de Kevin Kiffer)
- Step by Step (par Farhanaz)


Et le gadget : L'épée de John Snow en guimauve. Quoi ? On me dit dans l'oreillette que le gadget est supprimé ? Bah , tant pis.


Bonne lecture à tous !

Version "light" :
http://goo.gl/DS4cof

Version "HD" (pour profiter de toutes les illustrations ! mais pas d'aperçu disponible)
http://goo.gl/IcJn8w

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Hommage à Jack VanceHommage à Jack Vance
Hommage à Jack VanceHommage à Jack Vance
Hommage à Jack VanceHommage à Jack Vance

Un petit hommage à Jack Vance, avec les couvertures des romans qui m'ont fait passer des moments inoubliables dans ses univers.

Une œuvre magistrale.

Jack Vance 1916-2013

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Le Testament de Galilée- T1: l'Oeil - Sébastien Tissandier

Nous sommes tous égaux a priori sauf quand notre génome est de la partie. Le professeur Lombard à découvert que le bombardement de particules cosmiques à des conséquences spectaculaires sur nos gènes. Les américains (la NASA, les militaires) sont sur le coup, ils proposent au professeur et à son assistant, Jules Galio, de poursuivre leurs travaux aux États-Unis avec de gros moyens. C'est alors que les sujets de la recherche, des hommes et des femmes aux capacités hors du commun, suite à des mutations, sont assassinés. Une mystérieuse organisation « Les Originels » signe les meurtres. Jules, le petit génie, accompagné d'une fine équipe va devoir sauver les autres mutants et découvrir ce qu'un texte de Galilée vient faire dans toute cette histoire.

Les points forts de ce roman : Des personnages forts, des scènes spectaculaires, du mystère, un style concis . Le Testament de Galilée fait immanquablement penser à Dan Brown mais aussi aux Xmen. De bonnes références non ? Une fois qu'on a commencé on à du mal à poser la liseuse. C'est un feu d'artifice d'action, de rebondissements et de trahisons. Le coté scientifique n'est pas rébarbatif, il sert bien l'histoire. Autre atout, on s'attache vite à Jules et à son équipe grâce à des dialogues vivants et dynamiques.

Il y a bien sûr des réserves : quelques maladresses, surtout dans la première partie et aussi un manque de profondeur et de psychologie des protagonistes. Ça va vite, parfois peut être un peu trop.

Malgré tout, c'est un roman sur lequel vous pouvez vous jeter sans hésiter. Vous verrez vous aller adorer !

La suite, Le Parchemin est dans la même veine, comme dans une série TV ou tous les épisodes sont bons !

Auteur : Sébastien Tissandier

Editeur : L'ivre-Book

ISBN : SANS000042152

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Le Salon Fantastique - 3ème édition

C'est dans un peu plus d'un mois et, cette année, le steampunk (*) est à l'honneur.

Au moment où Zone Franche s'arrête (je l'espère temporairement) ce rendez-vous parisien prend, du coup, une importance certaine. A ma connaissance, sur l'Ile de France il reste Sèvres et les Futuriales comme salons notables.

La seconde édition m'avait bien plu avec pas mal d'ambiance, des animations et une présence d'éditeurs et d'auteurs SFFF en nette hausse. Vous pouvez découvrir la liste des auteurs invités cette année ici.

On pourra y trouver outre les éditeurs de littérature SFFF, des éditeurs de jeux, de BD, artbook, de jeux de rôle, des artistes & artisans (dessinateurs, installations artistiques, reconstitution historique).Sans oublier des crêpes.

Le site est assez succint mais le nécessaire y est. A noter que les personnes déguisées entreront gratuitement.

Alors rendez-vous fin octobre à la Porte de Champerret !

(*) Le steampunk est un genre de science-fiction avec de la vapeur dedans. Initié par Jules Verne et H. G. Wells, il est devenu une catégorie de la SF à part entière.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
AOC No 33

Un petit mot sur le nouveau numéro d'AOC qui est paru mi-septembre.

Un excellent cru avec une jolie couverture de Fols.

Au sommaire :

Cinq nouvelles et une bande dessinée pour cet AOC très copieux;


L'Employé polyvalent de Benoît Stecken

Jacques à galéré pour trouver un nouveau job. Les temps sont durs, voyez-vous. alors ce n'est pas parce qu'il ne comprend rien aux tâches qui lui ont été confiées qu'il va se laisser abattre!


Noble mystère de Diane Ackermann

Hip, Anti et Pen s'approchent de la clairière en essayant de faire le moins de bruit possible. le jeune animal qu'elles découvrent en pleine lumière les fascine... essayer de l'apprivoiser n'effraie pas les trois jeunes dresseuses en culotte courte!



Tournez manège de Marthe Machorowski

Les camelots, vendeuses de pommes d'amour et autres gérants de maisons hantées auront beau s'egosiller, Pépé Isidore, il restera toujours le roi de la fête foraine. Avec son beau manège ancien tout rutilant d'or, les bambins ne voient que lui. Enfin, roi, il le serait resté, sans un concours de circonstances improbable...



Trous de mémoire de Marie Latour

vendre ses souvenirs, c'est la dernière mode aujourd'hui. C'est vrai, qui a besoin de se rappeler de ses vacances à Quimper, ou de ses cours de poterie, alors que les céder peut rapporter autant?
Quand on commence à faire ça, c'est fascinant tout cet argent facile. mais c'est comme avec l'alcool: il faut savoir s'arrêter à temps...

Bande dessinée:

La Matrice, de Tony Szabo.

Premier prix du concours Geekopolis 2014

Les Divins Divertissements du maître facteur d'Adeline Tosello

Bonne lecture à tous.

Pour vous le procurer c'est ici !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Dérives Fantastiques en précommande

Grande nouvelle !

L'anthologie Dérives fantastiques, dirigée par Cyril Carau est disponible en précommande.

Vous y trouverez ma nouvelle "La grande boucle" ainsi que 20 autres textes qui vous feront vous évader d'un quotidien parfois pesant.

Quatrième de couverture :

Où s’achève la réalité, où commence son illusion ? Pour quelles raisons les passagers d’un train se retrouvent-ils soudain dans un autre monde ? Qu’est-ce qui pousse un mafieux mexicain à pédaler comme un fou ? N’y a-t-il pas pire sort que mourir dans une tranchée ? Et pourquoi je figure au menu, ce soir ?

Voici quelques-unes des questions qui hantent les héros des vingt-et-une nouvelles de cette anthologie.

Dérive, déracinement, fuite éperdue, malédiction, quête, retour en arrière, emprisonnement, transmutation, rencontre incroyable, folie, nuit mortelle… rien ne leur sera épargné.

Auteurs : Clélie Avit, Loïc Henry, Neil Jomunsi, Dola Rosselet, Bruno Grange, Alice Mazuay, Gregory Covin, Philippe Goaz, Alexandre Ratel, Anthony Boulanger, Marie-Lucie Bougon, Virginie Perraud, Yoann Denuault, Morgane Dieng, Barnett Chevin, Sylvain Lamur, Jérôme Simon, Dean Venetza, Tepthida Hay, Yohan Queyla et Éric Lysøe.

Illustration de couverture : Elie Darco

Quant à moi, je ne boude pas mon plaisir et je suis fier comme un bar-tabac !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
La Main du Diable et autres contes macabres - Gaëlle Dupille

Trois histoires pour les amateurs de frissons et de cheveux dressés sur la tête. Trois ambiances très différentes avec un résultat identique : le lecteur n'en mène pas large.

La première nouvelle, qui donne son nom au recueil, nous plonge outre-atlantique à l'époque de la chasse aux sorcières. Un homme, par désespoir va accepter de pactiser avec le diable afin de se venger d'une infamie. Le résultat sera assez différent de ce qu'il espérait. Gaëlle Dupille nous fait vivre avec un réalisme puissant les affres de ce pauvre Adrian à l'aide de scènes glauques à souhait. Une entrée en matière réussie.

La Poupée aborde un thème classique dans la littérature de l'horreur : la poupée maléfique. Au début on se dit : « encore ?» Mais ensuite on se fait happer par le style limpide de l'auteure et les personnages profonds et humains qu'elle fait vivre. On oublie les autres versions déjà lues et on serre les fesses dès que la poupée apparaît. Jouissif.

L'homme en noir est « the cherry on top » comme disent les anglo-saxons. Un homme et une femme, amnésiques se retrouvent à l’hôpital avec un mystérieux homme ne noir à leur trousse. C'est un tourbillon de sentiments qui nous assaille à la lecture de ce texte ; comme les deux personnages, on ne sait plus ou est le réel du rêve. C'est subtil, magistralement composé et du genre à vous faire cauchemarder !

Gaëlle Dupille est auteure de nouvelles et novellas d’horreur, de fantastique et de science-fiction.
Elle est l'une des 7 membres du collectif d'auteurs franco-québécois Les Fossoyeurs de Rêves.
Elle est à l'origine du projet L'invasion des grenouilles, destiné à promouvoir les romanciers et nouvellistes de SFFFH francophones en France, où leurs ouvrages sont injustement sous-estimés.

Quelqu'un de bien non ?

Pour télécharger La Main du Diable vous pouvez aller sur le site de son éditeur l'Ivre-book ou sur toutes les plate formes habituelles.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Moisson d'épouvante: le chaud et le froid

Les premiers retours sur l’anthologie Moisson d'épouvante (dreampress.com) débarquent sur la toile.

Le moins qu'on puisse dire c'est que, concernant ma nouvelle "Under The Bridge", les avis sont contrastés !

Lisez plutôt l'avis de François Schnebelen dans Yozone

et celui de Frédéric Livyns dans Phénix-Web

Étonnant non ?

Rassurez-vous, le vieux Zordar a de la bouteille et j'ai déjà affronté de nombreux et féroces comités de lecture aux avis divergents et contradictoires ! L'essentiel dans tout ça c'est que cette anthologie plait beaucoup aux deux critiques et que le travail de Yves-daniel Crouzet et celui de mes petits camarades est reconnu.

On me dit dans l’oreillette que certains ne l'ont toujours pas achetée ! Mais qu'est ce que vous attendez ?

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 204

C'est le jeune nain Farekor qui va trouver son patron et qui lui dit :
- Je ne peux plus travailler chez vous. Tous vos employés sont racistes !
- Quoi ?! Qu'est-ce que vous racontez-la ?! Qu'il y en ait un ou deux, je veux bien, mais pas tous !
- Si je vous dis qu'ils sont tous racistes ! D'ailleurs j'ai fait un test...
Je leur ai tout posé la même question, et ils ont tous fait la même réponse ! Ils sont tous racistes, j'vous dis !
- Mais c'est quoi cette question ?
- Je leur ai demandé ce qu'ils penseraient si on exterminait tous les elfes et tous les coiffeurs...
- Les coiffeurs !?! Pourquoi les coiffeurs ?
- Ben, vous voyez, vous aussi !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité

Ce week end, mon éditeur,Lilian Ronchaud, toujours à l'affut, m'a annoncé que le tome 2 des Aventures de Zordar est en tête des ventes du rayon SF/Fantasy chez Bookcast.

Comme disait ma grand-mère : "Ah ben mon colon !"

La bonne surprise du week end
La bonne surprise du week end
Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 185

Un lundi, un nain entre dans une taverne de Bélianthe avec une carotte dans l'oreille. Le patron se dit: "Tiens voilà un petit malin. Il attend que je lui demande pourquoi il a une carotte dans l'oreille et il va me sortir une blague; Pas question de jouer les jobards, je ne lui poserai pas la question."Le mardi le nain entre dans la taverne avec une nouvelle carotte dans l'oreille. Le tavernier se dit :" Ce nain a de la suite dans les idées mais pas question que je lui parle de sa foutue carotte." Les trois jours suivants, le nain revient chaque fois avec une nouvelle carotte dans l'oreille. Le tavernier devient dingue mais il refuse toujours de lui poser la question. Finalement, le samedi revient mais cette fois, il a une branche de céleri dans l'oreille. Le patron est complètement déstabilisé.Sans réfléchir il demande au nain :" Dites, comment ça se fait que vous avez une branche de céleri dans l'oreille ?", et le nain répond: "J'ai pas trouvé de carotte."

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
Présences d'Esprits No 75

Un numéro Spécial Doctor Who avec une couverture de Michel Purushotaman

Dossier : Brandon Sanderson

Dossier : Doctor Who

Entretien avec Olivier Boile

Entretien avec Rêves et cris

• Les Utopiales 2012

• Nouvelle : Cthulhios de Raphaël Boudin

Et les rubriques habituelles : Des nouvelles de la Galaxie !, Livres, BD, Jeux, Interzone, Illustrations…

60 pages N&B + 4 pages couleur
5 euros

Pour le commander c'est ici !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 184

Un barbare, de passage à Bélianthe, se rend pour la première fois au théatre. Il achète son billet à la caisse et entre. Une minute après il revient et en achète un autre. Une minute plus tard, il revient et achète encore un autre billet. La caissière lui demande :
- Je ne comprend pas, je vous ai déjà vendu 3 billets et vous en voulez encore ?
Le barbare répond :
- Je sais mais quand j'entre dans la salle, il y a un con qui me le déchire !!

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 194

Ambrosius discute avec Finduriel. L'elfe vient d'être papa pour la seconde fois.
- Et tu l'as appelé comment ta fille ?
- Pétale, parce que juste après sa naissance, un pétale de rose est tombé sur son berceau.
- C'est très joli. Et ton ainée, elle s'appelle comment déjà ?
- Poutrelle.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Actualité
10èmes rencontre de l'imaginaire de Sèvres

C'est (déjà) samedi et j'y serai en touriste pour rencontrer des copains.

Le programme est alléchant.

L’invité d’honneur est Wojtek Siudmak et il a signé l'affiche.Cet illustrateur légendaire est toute ma jeunesse. Je ne manquerai pas son expo au SEL.

Parmi les invités : Ayerdahl, Etienne Barillier, Jacques Baudou, Thomas Bauduret, Ugo Bellagamba, Paul Beorn, Aliette de Bodard, Pierre Bordage, Michel Borderie, David Bry, Krystal Camprubi, Philippe Caza, Fabien Clavel, Nicolas Cluzeau, Fabrice Colin,, Philippe Curval, Elie Darco, Nathalie Dau, Jeanne-A Debats, Sylvie Denis, Sara Doke, Mélanie Fazi, Nicolas Fructus, Olivier Gechter, Thomas Geha, Laurent Genefort, Raphaël Granier de Cassagnac, Alain Grousset, P.J. Herault, Eric Holstein, Christian Léourier, Le Pixx, Jean-Marc Ligny, Manchu, Jean-Luc Marcastel, Danièle Martinigol, Xavier Mauméjean, Sylvie Miller, Arthur Morgan, Justine Niogret, Richard Nolane, Olivier Paquet, Ada et Yves Remy, Simon Sanahujas, Sire Cédric, Christian Vila, Laurent Whale...

Du beau monde pour ces dix ans.Ça vaut le coup d'y faire un tour, non ?

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 195

Tout fier, Gernidin le hobbit simplet, s'approche d'Ambrosius qui sirote une liqueur.

-Tu sais, aujourd'hui j'ai séparé des combattants !

-C'est pas vrai ? Comment ça c'est passé ? s'étonne le prêtre de Pélos.

-Je me suis approché doucement des belligérants et j'ai crié : "Lâchez ces carottes tout de suite et posez vos pattes doucement sur le sol !"

-......

-Ouais bon d'accord, c'étaient des lapins !

Publié le par Zordar
Publié dans : #Brèves de taverne.
Brève de taverne 196

Attablé au Bar Tavel, Ambrosius voit un chariot s'arrêter. Un hobbit en descend avec une pelle et il commence à creuser un grand trou puis un second puis encore trois autres. Ensuite, un second hobbit descend à son tour du chariot et rebouche consciencieusement les trous. Intrigué, Ambrosius se lève et demande :

- Pouvez-vous m'expliquer ce que vous faites ?

Le premier hobbit répond :

- En fait d'habitude on est trois, mais le géant qui plante les arbres est tombé malade.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Le dernier jardin - Lionel Benard

Suite à une agression, Michel, un militaire, a perdu la mémoire. Il apprend que sa femme et son fils ont disparu. Pour tenter de les retrouver, il doit retourner chez lui et aussi replonger dans son passé douloureux.

Au cœur de la forêt des êtres étranges rodent. Quels sont leurs rapports avec Michel ? Sont-ils responsables de la disparition de ses proches ?

Ce livre (le premier roman de Lionel Benard) à l'ambition de mélanger le thriller et le fantastique. Il y réussit assez bien.

La bonne idée est de mêler, dés le départ, le présent avec le difficile rétablissement de Michel avec le passé et son enfance « magique ». Le coté polar n'est pas négligé puisqu'une sourde menace pèse sur le militaire à travers un mystérieux personnage. C 'est un récit sombre qui recèle bien des surprises jusqu'au dénouement. Le personnage principal est déroutant et torturé comme je les aime. Ma seule petite réserve est que le coté « légendes celtiques » est présent, mais, c'est mon cœur de breton qui parle, pas assez à mon goût. Ça n'empêche pas ce roman d'être passionnant et Lionel Benard d'être un auteur à suivre.

Éditeur : Midgard

ISBN 978-2-36599-025-7

Broché: 320 pages

Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Les étoiles s'en balancent - Laurent Whale

En 2065 la France va mal. Une apocalypse sociale a fait s'écrouler toute trace d’État et fait basculer le pays presque un siècle et demi en arrière. A Pontault, une des villes refuges fortifiées, c'est le domaine de la débrouille. Il faut arriver à se nourrir en plantant ses légumes, faire du troc et produire son énergie en pédalant pour alimenter des batteries. Au dehors, la violence règne avec les Hors-Murs (des pillards) qui rodent.

Tom Costa est un messager volant. A bord de son ULM, il fait la navette entre Pontault, Meaux et Coulommiers. Heureux homme en cette période noire, il roucoule aux cotés de San, une belle fille au sacré tempérament. Jusqu'au jour ou il va devoir créer une escadrille et entrer en guerre contre une mystérieuse armée venue du Nord.

Ce qu'il y a de bien avec Laurent Whale, dont j'avais apprécié Les Pilleurs d’âmes, c'est que l'on plonge rapidement dans l'histoire. Il a l'art d'imaginer des personnages à qui on peut s'identifier, c'est le cas de Tom Costa qui garde quoi qu'il arrive son sens de la dérision. Sa bande de potes déjantés m'a fait penser à un mélange de deux séries : l'Agence tout risques mais surtout aux Têtes Brûlées et le célèbre Papy Boyington. Des séries que les moins de vingt ans...

Le décor post-apo est bien planté avec suffisamment de détails pour être crédible mais sans trop s'attarder. C'est une histoire vraiment distrayante et spectaculaire. Les combats aériens surtout. Il faut savoir que l'auteur sait de quoi il parle parce qu'il m'a raconté avoir piloté la plupart des appareils décrits dans son roman !

Bien que le monde raconté par Laurent Whale soit bien flippant (nous sommes en 2013 et on n'est pas à l'abri d'une telle cata), ce roman est frais, rempli de bons moments d'amitié et de bravoure avec de fameux ( trop ? ) rebondissements.

Les Éditions Critic ont eu raison de rééditer Les étoiles s'en balancent dans cette collection les Trésors de la Rivière Blanche ( Rivière blanche :un vivier de jeunes pousses) et ainsi permettre à ce chouette roman d'avoir une seconde vie (et une belle maquette avec une illustration saisissante de Ronan Toulhouat).

  • Broché: 416 pages
  • Éditeur : Critic
  • Collection : Science-fiction
  • ISBN-10: 2953499881
  • ISBN-13: 978-2953499889
Publié le par Zordar
Publié dans : #Les critiques de tonton Zordar
Lasser - Un privé sur le Nil - Sylvie Miller / Philippe Ward

Un détective un peu looser mais malin, Jean-Philippe Lasser, sévit ,en 1935, dans une Égypte ou les dieux déambulent parmi les hommes. La majeure partie du temps , il glandouille, un verre de whisky à la main, dans le hall d'un hôtel en attendant l'affaire du siècle. Ce jour est peut être arrivé quand Isis débarque en personne pour lui demander de retrouver le très convoité manuscrit de Thot.

Malgré le danger, et comme on ne refuse rien à une déesse, il s'y colle vaillamment. Il va alors vivre des aventures palpitantes et bourrées d'humour.

J'ai lu ce livre pendant les fêtes et je dois dire qu'il a égayé mes vacances. Les aventures de Lasser se boivent comme du petit lait tant elle sont dynamiques, amusantes et pleines de rebondissements. Sylvie Miller et Philippe Ward ont choisit un modèle de détective assez classique (alcoolo, fauché , cynique) à la Marlowe qui met en lumière les personnages secondaires comme Ouabou le chat pas comme les autres, Fazimel, la secrétaire dévouée et bien sûr les dieux ! Des divinités aux caractères bien humains teintés de jalousie, de mauvaise foi et d'arrogance. Malgré son coté humoristique je dois préciser que les auteurs se sont assez bien documenté sur l’Égypte ancienne.

Le récit loufoque est parsemé de clins d’œil dont un vraiment marrant dédié à un certain Chat Botté. Bref on ne s'ennuie pas. Un privé sur le Nil à gagné le prix Actu SF de l'uchronie 2013. La seconde bonne nouvelle c'est que Lasser est une série. Le tome 2 : Mariage à l’Égyptienne est disponible et je vais en faire mon petit déjeuner !

Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog