Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE DE ZORDAR

LE MONDE DE ZORDAR

Amateurs de fantasy décontractée de la hache, ce site est pour vous ! Un guerrier impulsif raconte ses aventures délirantes.

Publié le par Zordar
Publié dans : #Zordar à l'aventure
mega-salsa-.jpg

   Pas loin d'une centaine de fêtards étaient entassés dans la grotte. Effectivement, le soi-disant fameux Sancho Valdez était bel et bien venu avec trente musiciens. Ces instruments comprenaient principalement des percussions de toutes tailles mais aussi des trompettes et des tas d'autres instruments en cuivre que Sangrenelle n’avait jamais vus. Un orage estival carabiné n’aurait pas fait plus de bruit que les Trente Patatas déchaînés. A leur décharge, Sangrenelle reconnaissait qu’ils étaient plutôt bons et que la Salaça était une musique pour le moins entraînante. Dans son ancienne vie de débauche, il aurait sûrement apprécié et, sous ses yeux ébahis,  il surpris même son pied gauche en train de battre la mesure. Le traitre !
      Durant la soirée, il avait vu des choses étonnantes comme une momie géante et rose fluo qui dansait avec une fillette ou encore une amazone nommée Epila se trémousser face à une sorte d’homme yack. Il avait vu également un colosse aux allures de prêtre créer de petits cubes de glaces et les proposer pour rafraîchir les boissons. Une troupe de nains campait prés de la pompe à bière qui paraissait d’ailleurs inépuisable. Plus tard dans la soirée un barbare aux bras transparents avait remporté un concours de bras de fer. Et  puis un barde avec une drôle d’allure avait rejoint les Burritos pour comme il avait dit « se taper un bœuf d’enfer », ce barde étonnant jouait de tous les instruments comme un dieu.
 

   Sangrenelle avait tout essayé pour échapper à ce cauchemar. D’abord, le repli quand il s’était bouché les oreilles et avait fermé les yeux en se disant que dans quelques minutes tout serait fini. Mais pas du tout puisque minuit était passé depuis longtemps et que la fête battait toujours son plein. Dans sa tête, toute trace de cube avait disparu, remplacée par un magma informe. Ensuite il avait tenté les menaces.

    Monsieur Zordar ! Je vous prie ainsi que vos amis de sortir immédiatement de ma grotte !

    Quoi ? J’entends rien…la musique… vous comprenez !

    J’aimerais que vous partiez ! Avait-il hurlé.

    Vous avez mal aux pieds ? Allez donc voir mon ami Ambrosius il va vous régler ça en moins de deux !

          Je…oh, et puis laissez tomber !

 

  A un moment, alors que l’aube pointait,  il avait pris la décision de planter tout le monde là mais,  à l’instant ou il franchissait le seuil de sa grotte, il entendit Zordar dire :

 

 

    La vache les mecs, je suis claqué ! C’était une sacrée fête de la musique ! Et si on rentrait ?

 

 

 

   Depuis, Sangrenelle errait sans rien faire de précis, sans idée, son magma-cerveau n’était pas très productif. Sangrenelle regardait d’un œil morne la pile (parfaitement rangée) de pintes de bières vides (mais propres). La pompe à bière derrière son bar.

 

« On vous la laisse, on ne sait jamais ça peut vous servir un jour. » Avait dit le guerrier.

 

 Zordar n’avait pas menti, ils avaient tout rangé. Sangrenelle possédait maintenant quatre vingt assiettes et autant de couverts. Ils avaient aussi laissé un bœuf entier sur sa broche. Il avait pourtant dit au magicien « Mais je suis végétarien ! ». Sûrement un poil trop tard car celui-ci avait déjà disparu.

 

L’ermite, complètement vidé et avec des bruits de trompettes dans la tête s’assis en position de Homard Simplifiée.  Sans trop y croire, il pensa très fort à son cube. Après de longues minutes infructueuses, il arriva à un résultat satisfaisant. « Victoire ! » Pensa-t-il. Pourtant une pensée, une pensée bien précise  pénétrait dans le cube et prenait toute la place. Il tenta de la faire sortir mais rien à faire, le cube était pollué. Alors Sangrenelle décréta qu’il n’y avait qu’une solution. Il se leva,  s ‘approcha du bar et … se servit une bière bien fraîche.

Commenter cet article

Adûnä Faël 03/11/2011 20:19



Même moi après le passage d'une telle troupe dans ma grotte de dragon j'aurai du mal en m'en remettre, hi hi !!!



Présentation

Couvzordar1



Couvzordar1



Couvzordar1





Le début d’une saga hilarante d’heroïc fantaisiste prévue en 10 volumes. Imaginez un dieu sympa mais pas très doué qui crée Aquilonia, un monde en forme de part de pizza où s'ébattent toutes sortes de créatures : orques, elfes, nains, belettes à dents de sabre, trolls, humains, dragons, krakens hydrophobes... Autant dire que tout le monde ne s'entend pas comme larrons en foire. Au milieu de ce foutoir, un jeune guerrier impulsif, entouré de quelques amis essaie de sortir son épingle du jeu dans des aventures loufoques et rocambolesques. Lecteurs trop sérieux ou femmes trop liftées, passez votre chemin.

Les trois premiers tomes sont disponibles TELECHARGER LES LIVRES.

Articles récents

Hébergé par Overblog